Twins

Photo Twins - The Bridge#0
Twins © Edward Perraud
20h45

The Bridge est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Sacem, le FCM, l'Onda, la Spedidam, l'Adami, l'Institut Français et Intencity.

 

 

 

 

http://dev.jazzapoitiers.org/mediation

Concert

Twins
The Bridge#0

The Bridge fait le pari de faire jouer et circuler quelques dizaines de musiciens parmi les plus actifs et les plus créatifs du champ jazzistique – la moitié basée à Chicago, l’autre moitié dispersée à travers la France – dans toutes les configurations possibles, année après année, voyage après voyage, aventure après aventure.

 

« Imaginez un plongeon, synchronisé, du haut de la falaise des saxophones et des batteries. Imaginez des plongeurs que leurs saltos et leurs vrilles ralentiraient, un peu comme si ces figures en cascade finissaient par former un invisible échafaudage et par se stabiliser dans l’espace. Comme si la chute des corps était une technique de construction.

Tous les duos et tous les quartettes sont présents dans Twins (mais très peu d’impairs, très peu de solos ou de trios), toutes les figures, tocades et roulades, y passent. Parfois les batteries installent leur campement et laissent les saxophonistes libres d’aller et de venir, de partir en reconnaissance : l’intendance suit, quitte à passer des rythmes en contrebande. Parfois les batteurs batifolent en vélocités contradictoires, tandis que les saxophones cousent de longues lignes plus ou moins perçantes. Il est patent et éclatant que leur entente (leur capacité de démultiplication) repose sur une arithmétique et une arythmétique : bris et brisures des batteurs, haches et hachures des souffleurs, sens de la continuité et de la discontinuité. » Alexandre Pierrepont