Piscine Olympique

Concert

Piscine Olympique

2021, année olympique. Ces deux nageurs prolongent un peu les perfs et les bouillons d’endurance. Nage libre, ici, forcément, ça joue Free Jazz. Free et plein de bouillons. Il faudrait même songer à faire du jacuzzi une discipline des olympiades, Laurent Paris et Xavier Camarasa auraient une belle chance de podium. En attendant, les plongeons dans cette Piscine Olympique tiennent largement la longueur. Énergie carrément bruitale. Duo quasi inédit sonnant comme un Michael Phelps jouant avec Hendrix, comme la paire Coltrane/Jones dans un 50 dos crawlé. Plus sérieusement, dans les ruptures et les pointes de vitesse de Piscine Olympique, on décèle facilement la science du contrepoint, des patterns obsessionnels de chacun des 2 bretteurs. La musique s’y fait épaisse, volubile jusqu’à l’incandescence. De quoi allumer cette nuit de novembre d’un flambeau plus chaleureux que celui de Paris 2024.