Earthly Bird

Photo Earthly Bird
Photo Earthly Bird © Edward Perraud
Concert

Earthly Bird

Plutôt de s’extasier comme tout un chacun sur le vol forcément gracieux d’on ne sait quelle noble bestiole emplumée, Sébastien Coste préfère rendre hommage aux volatiles qui gardent les pieds sur terre. Un peu comme lui quoi, tout en humilité… Il a convoqué pour se faire trois compagnons de haut vol et imaginé ce projet dont chaque pièce, un peu écrite mais beaucoup improvisée, porte des doux noms d’oiseaux. Une volière horizontale dans laquelle dodos, émeus, kiwis et autres dindes s’ébattent en toute liberté et picorent à gauche et à droite dans quelques répertoires respectables (Tom Waits, Thelonious Monk, Tom Cora, Garcia Lorca…) pour mieux affirmer leurs chants sauvages.
De cette basse-cour caquetante naît une forme de free-blues qui garde les pattes bien ancrées dans une musique d’aujourd’hui, sans frontière, nourrie au bon grain du rock, de la folk, du jazz, de la poésie ou de tout ce qui passe à la portée de leurs becs affamés.
Un drôle de tour de chant, décalé, entre sérieux et folie, envolées lyriques et facéties jamais au ras des pâquerettes, par quatre bêtes de scènes enthousiasmantes et à l’énergie imparable.

Initialement créé avec Edward Perraud (présent sur la photo et la vidéo), c'est Fabien Duscombs qui sera à la batterie pour la date au Carré Bleu.