accueil > archives des concerts > concert : trio barroco / thomas tilly - dave phillips / jean-françois pauvros solo / antez

Trio Barroco / Thomas Tilly - Dave Phillips / Jean-François Pauvros Solo / Antez

Samedi 25 juin 2016 - Bar le Plan B - 20h00

BRUISME #6

Du mercredi 22 au dimanche 26 juin à POITIERS (86)

 

Bruisme c’est …

Cinq jours de musiques bancales mais pas banales pour oreilles curieuses, avisées ou flâneuses. 

 

 

Toutes les infos sur la programmation sont à retrouver sur festival-bruisme.blogspot.fr


PLAN B 

20h

 

Trio Barroco – garage jazz

(France)

Quentin Rollet : sax

Jean-Noël Cognard : batterie

Ben Ajrab : basse

 

Barroco dynamite le jazz fade, libère le rock psyché étriqué et fait swinger l’expé guindée. Tout ça plutôt à fond la caisse, droit dans le mur du son et avec toute l’énergie de l’espoir. Une furie primitive avec rythmique binaire mais pas primaire, basse joliment crasseuse et sax furieusement libertaire. One - two - three c’est parti !

 

Concert manigancé avec le Confort Moderne

 

 

Thomas Tilly / Dave Phillips – protest songs

(France/ Suisse)

Thomas Tilly : électronique

Dave Phillips : électronique

 

L’électronique se fait animale, le numérique bestial. Les field recordings dessinent des champs de ruines ou une jungle urbaine angoissante. Un rituel où croassent des grenouilles industrielles, où sons d’insectes et bits sauvages se confondent en une faune bruissante. Un entrelacs de lianes soniques à la noirceur fascinante mais où éclosent quelques fleurs aussi bigarrées qu’inespérées.

 

 

Jean-François Pauvros – guitar anti-hero

(France)

Jean-François Pauvros : guitare

 

De ses doigts arachnéens, il étrille son manche, gifle les cordes et en extirpe des vibrations vaporeuses ou percussives, des chansons douces qui virent au blues cauchemardeux, des mélopées sombres qui s’illuminent sous le fouet de l’archet. Les riffs acérés, lancés comme autant de lignes de fuite, ouvrent les mondes pour mieux s’éteindre en un fracas apocalyptique.

 

 

Antez – impro giratoire

(France)

Antez : percussions

 

Une cérémonie énigmatique, qui invoque les esprits d’on ne sait quel monde parallèle. Un sorcier du son qui entame une étrange danse, une transe, en circonvolution autour d’une grosse caisse horizontale, centre d’un univers qui entre progressivement en vibration. D’abord fragile, à fleur de peau, avant d’enfler, gronder, de se propager au sol, aux murs, à toute la ville peut-être…


Inscription à la newsletter
Agenda